Actualité

Op2Lysis recrute un(e) chargé(e) d’études translationnelles / réglementaires

Op2Lysis recrute un(e) chargé(e) d’études translationnelles/réglementaire en temps plein CDD/CDI !

LE POSTE : 

Vous prendrez en charge les programmes d’études préalables à l’entrée en phase clinique d’O2L-001, solution thérapeutique innovante pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques. Vous interviendrez depuis la mise en place des études de PK/PD à la préparation des dossiers réglementaires IND et IMPD.

Vos responsabilités principales incluront :

  • Conception des protocoles expérimentaux pour établir les PK/PD
  • Mise en place d’un réseau d’experts pour la tenue de ces protocoles
  • Suivi des protocoles expérimentaux
  • Coordination des activités réglementaires (dossiers IMPD pour l’Europe et IND pour les USA) et des réunions de préparation avec l’EMA et la FDA avec le support de consultants

Votre Profil :

  • Vous avez la motivation de participer à une aventure entrepreneuriale
  • Vous êtes stimulé(e) par le défi de progresser dans un nouvel environnement
  • Vous avez une solide formation ou une première expérience dans le domaine des régulations pharmaceutiques internationales
  • Vous aimez le contact et la communication
  • Vous connaissez les normes de Bioéthique et règles d’harmonisation ICH, BPL, GMP
  • Vous avez une expérience avec des macromolécules et des biomatériaux
  • Vous parlez et écrivez couramment anglais

Votre formation :

  • Vous avez une formation PharmD,
  • Vous avez une expérience de recherche en laboratoire (PhD recommandé) et en physiologie animale
  • Une solide formation ou une première expérience en pharmacie industrielle / ingénieur biotechnologie sera fortement appréciée

Localisation : 

Boulogne Billancourt (92) ou à Caen (14) dans un environnement propice à l’émulation professionnelle (laboratoire & proximité d’experts en affaires réglementaires).

Rémunération :

Selon profil et expérience.

Découvrir la fiche de poste :

Fiche Poste-Réglementaire-PharmIndustriel

Pour candidater ? Rien de plus simple !

Envoyez nous vos candidatures via le site Indeed ou par mail au jobs@op2lysis.com

 

Qui sommes-nous ? Episode #7 Estelle Louet

A travers cette mini-série d’articles, nous voulons vous présenter l’ensemble de notre équipe et les compétences de chacun. 

  • Estelle Louet, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis ingénieur d’étude chez Op2Lysis et également en doctorat dans le cadre d’une convention CIFRE avec Op2Lysis et l’unité Inserm U1237 avec laquelle nous travaillons. J’ai fait une licence à l’université de Fribourg et un Master à l’université de Zurich en biologie médicale avec une spécialisation en neurosciences. J’ai effectué mes études en Suisse, pays d’où je suis originaire.

  • Pourquoi avez-vous eu envie d’intégrer la société Op2Lysis ?

J’ai été très enthousiaste à l’idée de rejoindre Op2Lysis. Tout d’abord pour le projet de l’entreprise que je trouve très intéressant tant d’un point scientifique que d’un point de vue humain, un projet auquel je suis fière d’appartenir. J’ai toujours voulu travailler pour une entreprise qui est à la pointe de la technologie et du développement. De plus, Op2Lysis utilise la science pour améliorer in fine le système de santé et la santé publique.

L’opportunité de faire une thèse en convention CIFRE me plait énormément, car cela me permet d’acquérir une expérience professionnelle au contact du privé et du public et de diversifier mes compétences tout en continuant ma formation.

  • Quelle est selon vous, la force de la technologie développée par Op2Lysis ?

Notre technologie est basée sur de très bonnes connaissances des mécanismes de l’AVC et de notre candidat médicament sur le cerveau et sur la façon de l’utiliser au mieux dans le traitement de l’hémorragie cérébrale.

Le produit que nous développons est spécifiquement conçu pour être utilisé en première intention dans le traitement de l’hémorragie cérébrale : un moyen facilement utilisable et permettant d’évacuer les hématomes intracérébraux avec une sécurité optimale.

  • Quel est votre apport à Op2Lysis ?

Etant Ingénieur d’étude chez Op2Lysis je conduis les expériences scientifiques nécessaires au développement de notre technologie. Je me sers donc de manière quotidienne de mon savoir-faire scientifique, technique et analytique, acquis durant mes études.

J’ai aussi la chance de pourvoir participer à certaines prises de décision concernant la communication de l’entreprise. Grâce à mon projet de thèse je souhaite apporter de nouvelles perspectives et développements pour servir l’entreprise.

Op2Lysis SAS annonce la clôture d’un premier tour de financement

La société Op2Lysis SAS annonce la clôture du premier tour de levée de fonds dans un communiqué de presse :

Communiqué de presse – levée de fonds Op2Lysis

Op2Lysis reçoit le label Jeune Entreprise Innovante !

Après la validation d’une convention CIFRE, Op2Lysis renforce son statut d’entreprise innovante avec l’obtention du label JEI (Jeune Entreprise Innovante).

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le TOP 10 de Big Booster 2018, Op2Lysis sélectionnée pour Boston et Shanghai

Après la 3ème phase de l’évènement Big Booster, la société Op2Lysis a été classée 7ème par le jury Lyonnais (sur plus de 100 start up innovantes sélectionnées en amont) et intègre donc la classe 2018 de Big Booster. Grâce à cette performance, Christophe Gaudin ira dans les prochains mois à Boston et à Shanghai pour continuer à créer des connexions dans l’écosystème très Biotech de Boston (prolongation du programme NETVA) et pour ouvrir de nouvelles collaborations en Chine.

Plus d’informations sur Big Booster : http://www.bigbooster.org/index.php

La presse en parle : https://acteursdeleconomie.latribune.fr/en-bref/2018-04-30/big-booster-saison-3-direction-les-usa-la-chine-le-maroc-et-la-tunisie-777126.html

 

Une convention CIFRE pour accélérer la R&D

Op2Lysis a reçu le 18 avril dernier une réponse favorable de l’Agence Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT) à sa demande de CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche) pour les travaux d’Estelle LOUET. Cet avis positif renforce la capacité de R&D de la société pour les années à venir en favorisant également la formation continue du personnel. Cette convention va favoriser les échanges privé-public avec le laboratoire de recherche Inserm-Unicaen UMRS1237, basé à Caen.

A propos des conventions CIFRE

Depuis plus de 30 ans, le dispositif CIFRE – Conventions Industrielles de Formation par la REcherche – subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d’une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d’une thèse en trois ans. Les CIFRE sont intégralement financées par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation qui en a confié la mise en œuvre à l’ANRT.

Plus d’information sur http://www.anrt.asso.fr/fr/cifre-7843

 

La semaine du Cerveau du 12 au 18 Mars 2018

Envie d’en savoir plus sur notre cerveau ? Venez participer à la 20ème édition de la semaine du cerveau du 12 au 18 mars. Organisée chaque année par la Société des Neurosciences la semaine du cerveau a pour but de sensibiliser le public à l’importance de la recherche sur le cerveau et donc aussi de notre travail quotidien. Les évènements près de chez vous : https://www.semaineducerveau.fr/2018/index.php

 

 

L’AVC : quelle prise en charge ?

Lorsqu’une personne est victime d’un AVC, il est crucial qu‘elle soit prise en charge dans les 4h suivant l’AVC. Ne pas avoir les bons réflexes fait perdre beaucoup de temps et peut nuire au patient. C’est pourquoi il est important de connaître et reconnaître les symptômes de l’AVC pour appeler immédiatement le SAMU qui régulera le transport du patient à l’hôpital vers une Unité Neuro-Vasculaire dédiée aux AVC. Sans cet appel, la personne sera amenée aux urgences et perdra de précieuses heures à sa bonne prise en charge.

Des traitements existent pour réduire les conséquences d’un AVC Ischémique mais ils doivent être administrés au plus tôt suivant les premiers symptômes. A ce jour aucun traitement médical n’est indiqué pour diminuer les graves conséquences d’un AVC hémorragique, mais une prise en charge rapide permet d’identifier la cause d’un AVC et d’optimiser sa prise en charge.

Consulter  l’article sur l’UNV : ici 
Consulter l’article sur les symptômes d’un AVC : ici

 

Qu’est-ce qu’une UNV ?

 

Lorsque nous sommes victime d’un AVC, le passage dans une Unité Neuro-Vasculaire ou UNV est partie intégrante du parcours du patient quel que soit son âge, la cause et la sévérité de l’AVC.

Mais qu’est-ce qu’une UNV ?

L’Unité Neuro-Vasculaire est une unité spécialisée de neurologie dédiée à la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux. Elle fonctionne 24H/24H avec un neurologue de garde en permanence. Dès votre arrivée le neurologue décide des examens à effectuer à commencer par une imagerie (IRM ou Scanner) pour déterminer le type d’AVC (hémorragique ou non) et sa localisation cérébrale, et ainsi décider des traitements à mettre en œuvre.

Il existe aujourd’hui 135 UNV en France qui ont prouvé leur efficacité.

 

 

 

Quels sont les symptômes d’un AVC ?

Comment savoir si une personne proche de vous, où que vous êtes vous-même victime d’un AVC ?

Les symptômes de l’AVC se manifestent subitement et la prise en charge doit être immédiate. Il est donc important de connaître les principaux signes d’un AVC pour bénéficier rapidement d’un traitement.

Ainsi si vous sentez :

– L’apparition soudaine d’une difficulté à s’exprimer ou à comprendre les autres (aphasie) ;

– La paralysie ou l’engourdissement soudain d’un côté du visage ;

–  La paralysie ou l’engourdissement soudain d’un bras ou d’une jambe (hémiplégie) ;

– La perte soudaine de la vue (souvent dans un seul œil) ou vision dédoublée ;

– La perte soudaine de l’équilibre ou de la coordination des mouvements ;

Un seul reflexe à avoir ! Appeler immédiatement le SAMU (15 ou 112), le seul coordinateur qui vous orientera rapidement vers la prise en charge structure adaptée, notamment en Unité Neuro-Vasculaire (UNV).

Même si les symptômes disparaissent, vous devez consulter un médecin.