L’étude clinique de Phase 3 MISTIE présentée à l’International Stroke Conference 2019 apporte une preuve de concept clinique à la technologie développée par Op2Lysis.

L’étude clinique de Phase 3 MISTIE présentée à l’International Stroke Conference 2019 apporte une preuve de concept clinique à la technologie développée par Op2Lysis.

L’International Stroke Conference, qui se tient chaque année aux Etats-Unis, est un des congrès les plus importants dans le domaine des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC). Cette année, ce congrès, qui s’est tenu au cours du mois de février, présentait un intérêt tout particulier pour Op2Lysis car de nombreuses sessions et résultats d’études concernaient les AVC hémorragiques.

Les résultats de l’étude clinique de phase 3 MISTIE étaient parmi les plus attendus lors de ce congrès. Cette étude utilisait la technologie de chirurgie micro-invasive combinée à l’administration d’un agent thrombolytique que nous envisageons pour l’administration d’O2L-001. Elle a testé l’efficacité d’alteplase, administré toutes les 8 heures jusqu’à un maximum de 3 jours, pour liquéfier et éliminer l’hématome intracérébral consécutif à un AVC hémorragique. La session plénière du congrès a donné lieu, le 7 février dernier, à deux présentations successives de ces résultats par le Professeur Daniel Hanley et le Professeur Issam Awad.

L’étude n’a pas permis de démontrer une supériorité statistiquement significative sur l’endpoint primaire. L’étude était construite dans le but de démontrer une augmentation d’au moins 13% du nombre de patients dont le handicap consécutif à l’AVC à 365 jours était absent ou de faible gravité. La différence observée était moindre. Cependant les résultats de cette étude ont montré une forte corrélation entre la quantité de sang restant à la fin de la procédure et le bénéfice clinique établi sur la base d’un handicap faible ou absent. Il s’agit là d’une preuve de concept clinique indiquant qu’une réduction plus efficace du volume de l’hématome avec cette technologie permettra de réduire le risque de handicap chez les patients victimes d’un AVC hémorragique. L’étude a également montré un nombre de décès plus faible dans le groupe traité et a permis d’établir la sécurité de cette procédure. Ces résultats très encourageants ont été salués par la presse médicale, reflétant parfaitement les sentiments de la communauté médicale présente au congrès qui a applaudi ces résultats.

Les résultats de l’étude MISTIE 3 offrent à Op2Lysis les meilleures chances de succès pour notre technologie. En effet, celle-ci est développée dans le but d’obtenir une réduction plus importante de l’hématome et un moindre risque de saignement ou de neurotoxicité. La combinaison de ces 3 attributs est destinée à assurer le succès clinique. Afin de couvrir le besoin médical encore non satisfait des patients victimes d’un AVC hémorragique, notre objectif est d’entrer au stade de développement clinique d’ici deux ans.

Reference : Hanley D, et al. Lancet online

À propos de l’auteur

Tiffany Le Carff administrator

Laisser un commentaire