Qui sommes nous ? Episode #12 – Audrey Thiebaut

A travers cette mini-série d’articles, nous voulons vous présenter l’ensemble de notre équipe et les compétences de chacun.

  • Audrey, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Audrey Thiebaut et je suis titulaire d’un doctorat en biologie moléculaire et cellulaire depuis décembre 2019. J’ai effectué ma thèse, à Caen, au sein du laboratoire PhIND dirigé par le Pr. Denis Vivien. Mes travaux de thèse ont porté sur le rôle de l’activateur tissulaire du plasminogène (tPA) dans l’autophagie lors d’une ischémie cérébrale. J’ai ensuite effectué à Sorbonne Université un post-doctorat durant lequel j’ai travaillé sur les cassures et les réparations de l’ADN dans la maladie de Huntington. J’ai rejoint en mars 2022 la société Op2lysis en tant que Chef de projet R&D. L’objectif principal de ma fonction est de participer, d’une part, au développement et à l’alimentation d’un portefeuille de produits sur la base de la technologie NANOp2LysisTM et de participer, d’autre part, à la valorisation scientifique de l’entreprise.

  • Pourquoi avez-vous eu envie d’intégrer la société Op2Lysis ?

Dans un premier temps, c’est le projet en tant que tel qui m’a donné envie de rejoindre Op2lysis. L’AVC hémorragique est un fardeau socio-économique sans traitement approuvé actuellement. J’ai travaillé sur l’AVC pendant plus de 4 ans, c’est donc un sujet qui me tient à cœur et je sais à quel point il est important et nécessaire de trouver un traitement efficace. La perspective de prendre une part active à la conception d’un médicament a maturé durant mon expérience universitaire, qui fût par ailleurs très enrichissante. Op2Lysis m’a proposé cette opportunité au sein d’une équipe dynamique. J’ai maintenant la possibilité de mettre à profit mes connaissances dans le développement d’un projet innovant.

  • Quelle est selon vous, la force d’Op2Lysis ?

Selon moi, la force d’Op2lysis est son équipe pluridisciplinaire et surtout complémentaire. L’équipe a été construite de manière à disposer des compétences nécessaires au fur et à mesure du développement de la technologie. Les compétences précliniques, manufacturing, toxicologiques et entrepreneuriales permettent d’avancer vite vers la clinique. Je suis très heureuse de pouvoir apporter les compétences scientifiques et de gestion de projet que j’ai su développer au cours de ma formation et de mon expérience académique.

  • Quel est votre apport à Op2Lysis ?

Mon parcours m’a permis d’acquérir une connaissance importante en neurosciences et plus particulièrement sur l’AVC. J’ai travaillé pendant plus de 4 ans sur l’activateur tissulaire du plasminogène, et j’ai su reprendre efficacement et mener à bien un projet sur les altérations génétiques, moléculaires et cellulaires de la maladie de Hungtinton. Je suis donc une cheffe de projet scientifique opérationnelle immédiatement. Je souhaite mettre à profit l’ensemble de mes connaissances scientifiques afin de participer au développement d’un porte feuille de produits grâce à la plateforme technologique NANOp2lysisTM.